précédentPage précédente
Page accueil d'accueil
Page suivantesuivant

Ce site n'est plus mis à jour depuis 2004,

mais je vous invite à suivre la formidable histoire de notre Glorieux 75 sur mon nouveau site en cliquant ici !

En 1917, l'armée américaine achète 2800 canons de 75 à la France pour doter son corps expéditionnaire récemment débarqué en France d'un matériel d'artillerie de campagne performant. En même temps elle achète les droits pour pouvoir fabriquer sous licence le canon de 75 sur le sol américain. Certains régiments d'artillerie aux Etats-Unis vont donc se voir équipés du nouveau 75, qui prend la dénomination de "75 mm M 1897 Field Gun".


Pendant la grande guerre, un futur président des Etats-Unis, le Captain Harry S. TRUMAN, a commandé la batterie D du 129th Field Artillery Regiment (35° Division). Arrivée en France en mai 1918, cette unité était équipée de canons de 75.



Le fameux 75 entame ainsi une longue carrière dans les rangs de l'artillerie américaine. Il est "le" canon de l'artillerie de campagne américaine jusque dans les années 30. Il se voit décliné en plusieurs versions modernisées au fil des années jusqu'à son retrait du service vers la fin des années 70 pour les modèles les plus récents. Ce sont environ 17 000 canons de 75 de tous modèles qui auront été fabriqués ou achetés par les Etats-Unis de 1917 jusqu'à leur retrait du service.

 

 

 

Photo exceptionnelle montrant le défilé du canon de 75 qui a tiré le 1° obus du corps expéditionnaire américain. Comme indiqué sur les banderoles, ce canon, qui appartient à la 6th US FIELD ARTILLERY, a tiré cet obus le 23 octobre 1917 à 6h10.

 


Voici une présentation non exhaustive des différents modèles de 75 américains:


Le canon M 1897 A4 est une amélioration du canon acheté aux francais par un remplacement de certaine pièces du frein de tir et des glissières de recul.

Le canon M 1897 A2 est le modèle standard fabriqué dans les usines américaines. Il est identque au canon M 1897 A4.

L'affût M 1897 M1 est la version fabriquée à 1600 exemplaires aux Etats-Unis de l'affût modèle 1897 acheté en France. Il diffère cependant par de légères modifications: le bouclier, la lunette, les roues, les pièces de rechange et les accessoires sont également modifiés, ce qui ne le rend plus interchangeable avec des pièces de l'affût francais.



L'affût M 1897 A2 est la version de l'affût francais équipé avec un levier de portage en bout de flèche.

L'affût M 1897 M1A2 est la version de l'affût M1 équipé avec ce levier de portage en bout de flèche.


 

L'affût M 1897 A4 correspond à tous les affûts de modèles précédents modifiés pour pouvoir être tractés à grande vitesse. Les roues d'origine en bois avec bande de roulement en métal ou en caoutchouc sont remplacées au début des années 30 par de nouvelles roues à jante métallique et à pneumatiques avec chambre à air. De même, le système de freins à abbattement est remplacé par des freins à tambours situés dans le moyeu des roues.

Toutes les modifications faîtes sur l'affût modèle 1897 par l'armée américaine jusqu'à l'affût M 1897 A4 restent secondaires et le défaut majeur du 75 subsiste: son débattement limité en pointage en hauteur et en direction.

L'idée naît de créer un nouvel affût doté de deux flèches à débattement qui permettent d'améliorer notablement les possibilités de pointageplutôt que de modifier à nouveau les affûts existants. La portée du canon s'en trouve donc nettement améliorée.


Les affûts M2A1 et M2A2 entrent en service en 1934 et ont pour principale novation une flèche double qui permet désormais un pointage en angle de 45°, ce qui autorise un gain en portée de 39% par rapport aux modèles précédents à mono-flèche fixe. Le pointage en direction est possible sur un écart angulaire de 85°. Ces affûts sont équipés de roues avec pneumatiques. En position de tir, l'affût repose sur trois points fixes: à l'arrière les deux bêches sont solidement ancrées dans le sol, à l'avant un vérin avec semelle, fixé sous l'affût, prend appui sur le sol. Le canon peut ainsi tirer en toute stabilité quelque soit l'angle ou la direction du canon.



L'affût M2A3 est une modification de l'affût M2. Les modifications portent essentiellement sur les flèches qui sont raccourcies de 48 cm, la mise en place d'un anneau de remorquage à deux positions (haute et basse), le haut de l'affût est modifié pour permettre un plus grand débattement de l'axe pivotant de l'affût. Cet axe permet d'ajuster la position de l'affût par rapport au canon lorsque le sol est en devers. C'est une innovation importante qui permet de tirer avec précision, même sur un sol avec une pente de 10°.
Ce modèle de canon de 75 a été retiré du service vers la fin des années 70.


Sur l'affût viennent se placer:
l'appareil de pointage panoramique M12A1, fixé sur le support M22
le niveau de hausse M5
Dans le lot de bord du canon, on trouve:
Une lunette de visée M1
Un niveau de pointage M1
Un simbleau avec un croisillon de visée
Une boussole M2
Une règle d'affichage des portées M7 ou M 1916
Un système d'éclairage des organes de pointage M65 ou M 1915 A1

 

Le canon de 75 a aussi été motorisé sur semi-chenillé (Half Track) dans les années 30 :

 

- le 75mm Gun Motor Carriage M3, Half Track:
équipé du canon M1897 A4 sur un affut M3 dérivé du modèle M2 A3.

- le 75mm Gun Motor Carriage M3 A1, Half Track:
équipé du canon M1897 A4 sur un affut M3 dérivé du modèle M2 A2.

 

 

 

Ces différents modèles ont plus particulièrement servi lors des offensives en Afrique du nord en 1942, puis en Sicile et en Italie.
Ces Half track M3 avaient des missions d'appui artillerie mais aussi de combat anti-char. Ces 75 semi-chenillés ont aussi été utilisé sur le théatre du Pacifique avant d'être supplantés lors des combats en Europe par la mise en service du M18 "Hellcat", un tueur de chars bien plus efficace...

 

 

 

 


 

Les principales munitions utilisées par l'armée américaine pour le 75 sont: (liste non exhaustive)


H.E. shell Mk I ( obus explosif mark 1, sur le modèle de l'obus 1900) avec fusées P.D. M46 et M47,
H.E. shell M48 ( obus explosif M48 ) avec fusée P.D. M48 ou TSQ M54,
Chemical shell Mk II ( obus chimique ) avec fusée P.D. M46 ,
Shrapnel Mk I ( obus à balles mark 1) avec fusée fusante FA 1907 M (maxi 21 secondes),
Armor Piercing Shot M21 ( obus perforant M21) et semi-armor piercing shot M72,
La douille de 75 US
prend la dénomination de M18. Identique au modèle francais, elle diffère cependant par ses marquages et par son type de sertissage sur l'obus (par plusieurs coups de poincon).

 

Pour l'entraînement des équipes de pièce sur le terrain, le canon de tir réduit francais de 37 mm modèle 1916 peut être utilisé sur ces canons. Cet appareil permet de simuler le tir de la pièce à l'entraînement tout en conservant des mesures de sécurité assouplies grâce à l'utilisation de munitions de tir réduit de 37 mm. Ce canon de tir réduit vient se placer dans l'âme du tube à l'intérieur de la chambre. L'utilisation du canon de 75 reste la même que si le canon tirait des cartouches de 75 mm.

 

A SUIVRE...


précédentPage précédente

Haut de page Contactez moi! Page suivantesuivant
© le canon de 75 / www.canonde75.fr.st - 2001

Vous êtes à avoir visité ce site